Une nouvelle planète dans notre système solaire?


 

Les astronomes Michael Brown, de l'Institut de technologie de Californie à Pasadena, et Chadwick Trujillo ont réalisé une découverte d'importance grâce à des images prises au télescope, le 4 juin 2002, à partir de l'Observatoire du Mt. Palomar près de San Diego. Des observations du télescope spatial Hubble ont ensuite confirmé leurs résultats et permis d'estimer la taille du nouvel objet observé.

Il s'agit d'un corps céleste glacé d'environ 1.280 kilomètres de diamètre, soit le dixième de celui de la Terre, situé à 1.600 milliards de kilomètres au-delà de Pluton. C'est la plus importante découverte dans le système solaire depuis la découverte de Pluton, il y a 72 ans, a annoncé lundi la NASA.

Quaoar (c'est son nom) est situé à en environ six milliards de km de la Terre, dans la zone frontière du système solaire appelée ceinture de Kuiper, peuplée d'astéroïdes et de noyaux cométaires, au delà de l'orbite de Neptune. Son orbite est circulaire autour du Soleil.

La ceinture contiendrait dix milliards d'objets d'au moins 1,5 kilomètre de diamètre mais quelques uns seraient beaucoup plus gros. "La nouvelle découverte conforte nos estimations selon lesquelles il devrait y avoir une poignée d'objets (dans la ceinture) aussi grands que Pluton", note l'astronome David Jewitt, de l'université de Hawaï.

Ce corps céleste est fait de glace et de roches, ressemblant par sa composition à une comète, mais une centaine de millions de fois supérieur en volume. Au cours de la décennie écoulée, environ 500 corps gelés ont été détectés dans la ceinture de Kuiper.

Des recherches dans les archives montrent que Quaoar figurait déjà sur des images prises en 1982 mais sa présence n'avait pas été remarquée, souligne Michael Brown. "Il aurait facilement pu être détecté il y a 20 ans".

Alors que l'on découvre peu à peu les plus gros objets de la Ceinture de Kuiper, la théorie selon laquelle Pluton est une planète s'affaiblit. Pluton se trouve en effet dans la zone de la ceinture de Kuiper et est considéré par beaucoup comme étant simplement le plus gros corps céleste de cet ensemble, et non véritablement une planète. "Si nous découvrions Pluton aujourd'hui, sachant ce que nous savons sur d'autres objets dans la ceinture de Kuiper, nous ne la considérerions pas comme une planète", assure Michael Brown.

Les résultats de cette dernière observation ont été rendus publics lundi par les chercheurs affiliés au California Institute of Technology à Pasadena, lors d'une réunion de la Société américaine d'Astronomie à Birmingham (Alabama).

La NASA envisage de lancer un vaisseau pour explorer Pluton, Charon et au moins un objet de la ceinture de Kuiper. La mission New Horizons pourrait décoller dès 2006 et mettrait dix ans pour atteindre Pluton. A condition qu'elle soit financée, ce qui est loin d'être certain aujourd'hui.

Yves
Ufocom - équipe SCI
octobre 2002

selon des dépêches de l'AFP et de l'AP


Retour au menu "NEWS"


Retour à l'accueil