Des zones éventuelles de vie extra-terrestre pronostiquées dans notre galaxie


SYDNEY (AFP), le 02-01-2004

Des astronomes australiens ont révélé vendredi qu'ils avaient localisé une zone de la voie lactée qui est la plus susceptible d'abriter une vie extra-terrestre.

"Notre galaxie de la voie lactée comporte des centaines de milliards d'étoiles mais jusqu'à il y a peu de temps les astronomes ne pouvaient qu'essayer de deviner combien d'entre elles étaient suffisamment hospitalières pour que s'y développe une forme de vie", a déclaré dans un communiqué, Charles Lineweaver de l'université des Nouvelles-Galles du Sud.

"Ce que nous avons fait pour la première fois est de quantifier où une vie complexe a la probabilité d'exister", a-t-il dit.

Dans un article publié par la revue "Science", M. Lineweaver ainsi que deux autres chercheurs de l'université de Swinburne ont indiqué que des centaines d'étoiles ayant la capacité d'abriter une forme de vie étaient visibles à l'oeil nu depuis la terre.

"Quelques milliards d'étoiles là-bas se situent dans ce que nous appelons la Zone galactique habitable où elles disposent des conditions appropriées pour supporter une forme complexe de vie", peut-on lire dans cet article.

"Des centaines et des centaines de ces étoiles, que nous pouvons voir en levant les yeux et qui sont en fait pour la plupart très proches, auraient potentiellement des planètes similaires à la Terre, à Mars ou à Vénus".

Selon les astronomes, la zone habitable est apparue il y a environ 8 milliards d'années mais a depuis accumulé des éléments lourds tels que le carbone, l'oxygène ou le fer.

"Peut-être qu'il n'y a pas de vie là-bas. Mais s'il y en a une, nous avons déterminé où il y a le plus de chances qu'elle se trouve", a déclaré Charles Lineweaver.

selon une dépêche de l'AFP


Retour au menu "NEWS"


Retour à l'accueil