Les ovnis du Mexique

par Alain DH, équipe ADV UFOCOM


 

Petite analyse de la vidéo

Bref rappel des faits

Le 5 mars 2004, un ensemble de lumières non-identifiées sont filmées, avec une caméra infrarouge (IR) par un appareil de l'armée ou police mexicaine.

Aux environs du 12 mai, une photo tirée de la vidéo est diffusée sur CNN. Il s'ensuivra un déchaînements de commentaires plus ou moins avisés avec lesquels il est bien difficile de se faire une idée de ce qu'il s'est réellement passé.

Pourtant, nous disposons d'un élément objectif : la vidéo (ou un fragment de celle-ci) disponible sur l'Internet. C'est cette vidéo, et elle seule, que nous allons rapidement analyser, en faisant un petit parallèles avec certains des commentaires qui ont été faits.

 

Le reportage TV mexicain (?) est lisible en streaming ici :

mexicanairforceufo.wmv

La vidéo « utile » dure une vingtaine de secondes seulement. C'est assez incompréhensible quand l'on entend que l'observation a duré 27 minutes en tout.

Il paraît qu'une vidéo plus longue est disponible. Je ne l'ai pas vue.

Voici 5 photos extraites chronologiquement de la vidéo disponible.



On voit, sur cette 1ere image le groupe d'objets, dont les 2 plus lumineux se trouvent devant, à droite, car le groupe se déplace de gauche à droite dans le champs.




Ici, l'opérateur a zoomé sur les 2 objets. Il n'est pas impossible que les 2 petites lumières sous les gros objets soient en fait des artefacts dûs à la technologie du capteur de la caméra.




Les objets sont derrière les nuages. On voit sur la vidéo que les objets, très espacés (donc très éloignés les uns des autres, compte tenu de la focale de l'objectif), suivent une trajectoire linéaire, quasi horizontale (sens de déplacement) et a vitesse constante.


La vitesse globale est de l'ordre de quelque degrés d'arc par minute (vitesse angulaire ; comme d'habitude, il serait erroné de mentionner une vitesse linéaire en hm/h). Remarquons que c'est du même ordre qu'un avion de ligne à altitude de croisière ou d'un satellite artificiel en orbite basse.


La prise de vue infrarouge et la luminosité des objets laisse penser qu'ils sont chauds, mais cela dépend de la longueur d'onde des lumières. Néanmoins, il n'y a pas de traînée visible.




Ici, l'opérateur effectue un gros plan sur les objets « secondaires », en fin de groupe.




Et l'on voit maintenant la fin du groupe avec quelques objets nettement moins lumineux.

A ce stade que peut-on dire de cette vidéo ?

Quelle était donc l'altitude de croisière du Merlin pendant la prise de vue ?

Le site en espagnol http://www.ovnistv.tv/noti_mayo/n_11mayo_reporte.htm donne un peu plus d'informations sur la caméra. Il s'agirait d'une caméra FLIR (http://www.flir.com/) sans que l'on en connaisse exactement le modèle : celui présenté en photo est le FLIR Ultramedia 3 qui est en fait un porte caméra recevant habituellement la caméra broadcast Ikegami HL-59, cette dernière n'étant pas infrarouge).

Selon le site sus-cité, caméra aurait un spectre de « 0.000075 à 0.1 cm » (sic). Le cm est une curieuse unité pour définir une radiation IR. Passons. Donc, la caméra serait sensible de 750nm à 1000 µm. C'est incorrect : le rédacteur a du se mélanger dans les virgules : si 750 nm correspond à peu près au début de l'IR (on dit IR proche), 1000 µm, correspond aux ondes millimétriques : la bande radio, pour simplifier.

La question est de savoir si la caméra utilisée était pour l'IR proche ou lointain. Ce ne sont pas, à ma connaissance, les mêmes équipements. Par exemple, une lentille d'objectif adaptée à l'infrarouge lointain (> 10 µm) ressemblerait à du verre dépoli !

En tout cas la question se pose : quel est donc le type de caméra IR qui a servi à prendre la vidéo ?




En guise de conclusion provisoire, on peut juste dire que l'on manque cruellement de données objectives. La vidéo disponible est en contradiction, sur certains points, sur les témoignages rapportés. Est-ce que les témoignages ont été exagérés ou est-ce que la vidéo disponible est incomplète ?

Espérons que les jours à venir nous fournirons plus amples précisions.

Et, en attendant, il conviendra de se montrer prudent, me semble-t-il, avant d'avancer l'explication ovni (dans le sens véhicule extra-terrestre ou autre).

Alain DH
UFOCOM – ADV

Mai 2004.


Retour au menu "Articles"


Retour à l'accueil