WOLF 424 EST-ELLE IUMMA?

 


 


Un document ummite explique que Iumma, l'étoile centrale autour de laquelle est supposée orbiter Ummo, est Wolf 424. Le Hubble Space Telescope a justement étudié cette étoile et a permis à l'UFOCOM de vérifier les affirmations ummites.
 
Les données:
Le HST a pour la première fois "imagé" l'étoile double Wolf 424 AB -distante de 14,3 années-lumière du Soleil- dont les deux composantes s'avèrent être des candidates naines brunes de luminosités presque égales. La magnitude visuelle (c'est-à-dire depuis la Terre) du couple est d'environ 12,5, ce qui la rend visible avec un petit télescope. Mais les composantes se trouvant à moins de 0,5" d'arc d'écart, le HST était nécessaire pour résoudre (séparer visuellement les composantes) efficacement le système. Elles semblent orbiter a approximativement 2 UA (unité astronomique: distance Terre-Soleil) l'une de l'autre, soit 300 millions de km. La masse totale du système est 14,2% de celle du Soleil.
 
La naissance d'une étoile
Qu'est-ce qu'une naine brune? On pourrait résumer un disant que c'est une proto-étoile qui n'a pas été finie. Pour simplifier, les grands nuages d'hydrogène (principalement mais contenant aussi hélium, silicates, métaux...) qui se trouvent dans les galaxies subissent parfois une "instabilité gravitationnelle" qui en fait s'effondrer une partie sur eux-mêmes, à cause de la force de gravitation. La matière s'écroule alors en spirale jusqu'à atteindre des dimensions telles que la densité et la température au centre deviennent très importantes, tellement importantes qu'elles sont suffisantes pour engendrer des réactions nucléaires: l'étoile est née. Pendant ce temps une faible partie du nuage périphérique reste sur des orbites stables sur lesquelles ses constituants se rassemblent doucement pour finalement former astéroïdes et comètes, puis finalement des planètes s'il y a assez de matière.
 
Les naines brunes
On devine aisément que si le nuage de gaz initial n'a pas une masse suffisante, la pression centrale due à la gravitation sera trop faible pour allumer les réactions nucléaires et on obtiendra une sorte de sphère de gaz chaud: la naine brune. "Chaud", mais parfaitement froid comparé à une étoile comme le Soleil. Une sorte de gros Jupiter.
Dans ces conditions le peu de matière restant en orbite autour de cette fausse étoile aura été incapable de créer la moindre planète: le résidu de nuage reste un nuage, on assiste sûrement à la formation de grains voire peut-être d'astéroïdes mais pas plus. En imaginant qu'une planète se soit formée, elle serait de très petite taille, et donc sans doute incapable de garder une atmosphère par faute de gravité suffisante.
D'autre part une "étoile" aussi froide ne pourra certainement pas alimenter une vie hypothétique.
De plus on a affaire à une étoile double avec des composantes en rotation l'une autour de l'autre; cela signifierait une planète à l'orbite complexe ayant sans doute des phases très proches et d'autres très éloignées de l'une ou l'autre étoile, donc des variations climatiques énormes à sa surface, sans doute peu propices à maintenir la vie.
 
Les informations des lettres
Les lettres annoncent bien une étoile "froide", mais à aucun moment elles ne parlent d'étoile double. D'après elles, Ummo, est plus grosse que la Terre. Pourtant, celle-ci est déjà sûrement une "grosse" planète, c'est la plus grosse des planètes non-gazeuses du Système Solaire. Imaginer une planète de taille encore plus importante semble difficile autour d'étoiles d'une masse totale sept fois inférieur au Soleil!
Elles nous disent aussi que Ummo orbite sur une ellipse d'excentricité 0,07833 en 3,8 ans. Un problème se pose alors: une planète tournant autour de deux étoiles de masses similaires ne peut pas avoir une orbite elliptique mais son mouvement s'apparentera à une trajectoire chaotique. Elle pourrait avoir une orbite *ressemblant* à une ellipse (ils donnent pourtant une grande précision de cinq décimales!) si elle orbitait très loin du couple, (elle serait alors très froide) ou très près d'une d'entre elles. Mais dans les deux cas, ça ne colle pas, les calculs montrent que la durée de l'année serait très loin des 3,8 ans annoncés.
 
Conclusion
Même si on ne tient pas en compte des contradictions avec les informations données dans les lettres, cette analyse rapide tend à montrer que si planète Ummo il y a, elle n'orbite certainement pas autour de Wolf 424. Mais les Ummites nous ont habitués à mélanger "info" et "intox"...
 

Fabrice, coordinateur équipe "Sciences", le 17 février 1998.

 


Retour au menu "SCIENCES"


Retour au menu général