LE CONSORTIUM DU LASER AEROPORTE RAFLE TOUS LES BUDGETS

BASE AERIENNE DE KIRTLAND, N.M.  (AFPN)

(source : USAF News du 11 décembre 98 - titre original : "981912.  Airborne laser program wins 100-percent award fee")

 

L'armée de l'air a accordé au Consortium du Laser aéroporté - qui regroupe Boeing, TRW et Lockheed Martin - une dotation de 6,1 millions de dollars, représentant la totalité des fonds disponibles pour la réalisation de ce programme.

Ce programme, dirigé par le service du programme de système laser aéroporté, vise à installer une arme laser sur un boeing 747 cargo modifié, afin de detecter et détruire un missile balistique d'exercice dans sa phase de propulsion initiale.

La dotation,  qui sera versée d'avril à septembre, sera répartie entre les 3 membres du Consortium.

La base de calcul de répartition de la dotation évalue à égalité les frais de recherche du programme et ceux de sa réalisation technique. Chaque année fiscale, une dotation est comprise dans les crédits du programme.

En remettant la dotation, Madame Darleen Druyun, sous-secrétaire de l'armée de l'air en charge des achats et de la gestion, a déclaré qu'elle croyait profondement que la direction du Consortium avait brillament relevé le défi qui consistait à maintenir le programme sur ses rails.

" C'est une démonstration exemplaire de ce qui peut etre accompli quand les principaux industriels mettent en commun leurs ressources pour developper un système d'arme révolutionnaire" a pour sa part affirmé Paul Shennum, vice-président de Boeing  détaché auprès de la direction du programme.

Parmi les points forts de l'organisation du programme on a cité la gestion, continuellement efficace et énergique, des couts et des délais.

Il a également été fait état des soutiens et efforts combinés du Consortium qui ont culminé dans la décision du ministère de la défense de donner   "l'autorisation de poursuivre le programme" cet été, ainsi que dans les succès des programmes novateurs externes  des membres du consortium.

Parmi les prouesses techniques du programme on a cité la grande justesse de conception des études préliminaires , la mise au point de composants du systeme optique réduisant les risques du laser, des essais au sol et en vol du système de conduite de tir, et enfin le remarquable fonctionnement du prototype de module laser à encombrement réduit qui a produit 110% de l'énergie nécessaire au fonctionnement du dispositif dès cet été.

Traduit librement de l'anglais par Didier (UFOCOM)

Autre article conseillé : La guerre des étoiles, le Pentagone remet ça!


Retour au menu "NEWS"


Retour au menu