Status de la mission Voyager

BUREAU DES RELATIONS AVEC LES MEDIAS
JET PROPULSION LABORATORY
INSTITUT DE TECHNOLOGIE DE CALIFORNIE
NATIONAL AERONAUTICS AND SPACE ADMINISTRATION
PASADENA, CALIFORNIE 91109.  TÉLÉPHONE (818) 354-5011

http://www.jpl.nasa.gov/

POUR DIFFUSION IMMEDIATE

3 Mars 1999

Les 2 vaisseaux spatiaux Voyager continuent d'être en bonne santé et poursuivent l'exploration de leur environement aux frontières de notre système solaire, nous renvoyant des données sur les particules, les ondes et les champs (électromagnétiques) au fin fond de l'héliosphère, la région la plus éloignée de l'influence de notre Soleil.

Des instruments ne pouvant plus rassembler des données et les radiateurs non vitaux sur la plateforme de scanning de Voyager 2 ont été coupés en novembre 1998 afin de conserver au maximum les possibilités de puissance électrique et d'étendre la durée de vie du vaisseau jusqu'au XXI ième siècle. Cinq instruments continuent de collecter et de nous renvoyer des données. Maintenant, à environ 8.6 milliards de kilomètres de la Terre, le vaisseau pointe vers le sud par rapport au plan de l'écliptique avec un angle de 48 degrés, voyageant à la vitesse de 16 km/s. Actuellement, les communications entre la Terre et Voyager prennent 16 heures.

Le spectromètre d'ultraviolet sur la plateforme de scanning de Voyager 1 ainsi que les radiateurs non vitaux seront coupés en milieu d'année 2000 pour conserver la puissance. Ce qui distingue Voyager 1 des autres vaisseaux est le fait qu'il est le satellite le plus éloigné de la Terre que l'homme est jamais conçu. Voyager 1 se trouve maintenant à plus de 10.9 milliards de kilomètres de notre planète, se dirigeant vers le nord par rapport à la Terre sur un angle de 35 degrés avec le plan de l'écliptique. Le vaisseau voyage à la vitesse de 17.3 km/s et les communications Terre-Voyager 1 prennent 20 heures.

Si les instruments seront toujours opérationnels lorsque le vaisseau atteindra l'héliopause - la ligne théorique partageant notre système solaire de l'espace interstellaire - Voyager 1 sera en mesure de détecter le changement. On estime que le choc terminal - qui est comme une vague de front d'une mer agitée ou encore une frontière représentant les derniers vestiges de l'espace influencé par le vent solaire, à une distance par rapport au Soleil de 80 à 90 UA. (Une Unité Astronomique représente environ 150 millions de kilomères, soit la distance moyenne de la Terre au Soleil). Voyager 1 se trouve à environ 73 UA et on pense qu'il parviendra aux 80 UA en 2001.

(traduit de l'anglais par Frédéric - ufocom)


Retour au menu "NEWS" / Retour au menu "Sciences"


Retour au menu