Un OVNI triangulaire a survolé les Ardennes

Page 2 (semaine du 20 août)


Jeudi 20 août 98

Journal télévisé de la RTBF (télévision belge francophone) à 19h30 : Reportage sur les observations d'OVNI. Un correspondant ayant vu le document rapporte :

"Des interviews des responsables du CEEPA (Centre Européen d'Etude des Phénomènes Aériens, à Quaregnon - Belgique) ainsi que de Michgel Bougard, président de la SOBEPS, furent réalisées.

Pascale Degens et Christian Daubioul, respectivement secrétaire générale et président du CEEPA se sont montrés très enthousiastes quant à l'étrangeté des observations récentes. Mr Bougard, quant à lui, s'est montré plus prudent et plus circonspect. Le CEEPA a lancé un appel à témoins."

J'ai malheureusement loupé ce JT et cette séquence n'a pas été rediffusée dans la dernière édition de 23h30.

Thierry


Témoignage reçu de Mr R. V., de Tilff (entité d'Esneux), près de Liège (Belgique), 20h48 :

[...] Dans la nuit du 09 au 10 Août 1998 , vers 03 h 30', j'ai vu ou cru voir un ovni. Etant boulanger je sors de temps en temps à l'extérieur pour prendre l'air et observer le ciel , ce qui est une de mes passions .
Vers 22 h 00 j'étais déjà sorti et j'avais regardé après les vedettes de la soirée , les étoiles filantes. Mon attention avais été attirée par une planète qui se levait à l'est , celle-ci était très brillante. J'ai supposer que c'était jupiter ???.
A 03 h 30 lorsque j'ai de nouveau regardé , j'ai été attiré par cette même lueur mais cette fois plus vers le sud et pas dans l'éliptique ( normalement si c'était une planète elle aurait dû être plus bas sur l'horizon ). Comme je regardais cette lueur , j'ai eu l'impression qu'elle bougeait.

En effet cette lueur bougeait bien , elle a avancé et puis viré vers la gauche et j'ai eu l'impression qu'elle remontait vers le ciel. Puis plus rien .Cette lueur était très haut dans le ciel ( il me semble ) mais malgré cela j'ai eu l'impression qu'il y avait bruit de souffle.

J'ai écouté la radio le lendemain , mais rien n'a été signalé. J'ai tenté de contacter la sobeps mais je n'ai plus le numéro de téléphone et à belgacom, on ne l'a pas trouvé .

C'est ce soir 20 Août au journal télévisé de la RTBF que j'ai vu un reportage sur des observations. Et je me suis remis en chasse d'un site internet.

Je parle sobeps car pendant quelque année , vers les années 1968 , j'en ai été membre .

Je vous remercie de m'avoir lu et je reste à votre disposition


Courrier électronique, 22h14 :

Je reçois un mail de Mr Jacques Antoine, enquêteur belge chevronné, qui me transmets, avec beaucoup de gentillesse, des scannings de différents articles publiés dans des journaux belges régionaux. Cliquez sur l'image pour obtenir une version lisible. Mr Antoine me confirme également le reportage de la RTBF.

"L'Ardennais"
12 août 1998

"L'Ardennais"
13 août 98

"L'Avenir du Luxembourg"
18 août 98


Vendredi 21 août 1998

09h00, réception de la vidéo transmise par Mr Lemaire du CEOF :

Comme promis, Mr Lemaire m'a envoyée une cassette vidéo contenant une copie de première génération (directement de la cassette caméra). J'ai donc revisionné plusieurs fois la séquence. La qualité de l'image semble un peu meilleure que celle montrée par les stations de TV françaises mais je pense qu'il sera difficile de faire parler cet enregistrement sur le plan graphique. Trop de mouvements du caméraman, faible définition dûe au manque de sensibilité de la caméra (il aurait fallu descendre jusqu'à 2 lux, voire plus sensible encore...), "bruits" générés par la copie, etc.

Voici une capture sur image arrêtée

La cassette vidéo VHS sera toutefois transmise à Alain (équipe ADV) afin qu'il puisse digitaliser la séquence et la travailler autant qu'il est possible de le faire. Cela demandera sans doute un peu de temps. Nos conclusions seront transmises au CEOF pour "info". La digitalisation de la séquence sera diffusée sur notre site également.

Par contre, si les images risquent de ne pas être satisfaisantes au traitement, la bande son (conversation des deux jeunes témoins et bruit de fond) me parle plus. Cette partie de l'enregistrement a été coupée lors de sa retransmission par les télés françaises. Je peux comprendre le pourquoi assez facilement. Je dirais que l'échange de commentaires n'est pas des plus châtiés. Vu l'excitation des témoins et l'aspect "spontané" de la prise de vue, leur langage ne semble pas correspondre aux normes de la télévision française. ;-) A cause de ceci, vous êtres passé à côté du bruit de l' "OVNI"...

Nous corrigeons donc le tir :

Cliquez ici pour écouter la bande son de la vidéo montrée sur les télés françaises.

Personnellement, ça me donne l'impression d'être le bruit d'un réacteur lointain ou assourdi volontairement. On ne peut pas vraiment parler d'un souffle... ou d'un son "grave" véritable. Mais ce qui est certain, c'est qu'il y a bruit que j'ose à peine qualifier de "mécanique"...

A ce stade de l'affaire, il m'est difficile de faire un lien avec la Vague Belge tant les données sont différentes. Les caractéristiques de l'objet diffèrent également de celles des "triangles" belges qui étaient silencieux, lents, parfois stationnaires, évoluant parfois à très basse altitude (moins de 50 mètres), accélérant de manière inouïe et virant à angle droit si mes souvenirs sont bons.

Bref, comme je le disais auparavant, cette affaire a un degré d'étrangeté nettement moins élevé que celui de la Vague Belge.

Sur le vif, j'ai plutôt l'impression que l'OVNI serait un ANI (Avion Non Identifié). Mais je veux rester prudent et attendre les analyses ultérieures. Il est important que les militaires français nous donnent leur version ou appréciation des faits. Il me parait hautement improbable qu'aucun radar n'ait détecté quoi que ce soit. A la limite, je comprends que les contrôles civils peuvent avoir été abusés mais pas le système radar des militaires français. Ni même belge et allemand. Pour info, je vous conseille de lire l'excellent article paru dans le Space News InNet (http://www.sat-net.com/space-news/) : "Les radar secrets de l'ONERA"

De plus, il faut savoir qu'il existe des accords de coopération concernant la surveillance de l'espace européen.

Si cet objet n'est pas français, peut-il être russe ou américain et survoler ainsi le territoire français? Voilà la question que bon nombre de personnes se posent! Et tout le monde de répliquer : "Non, ce n'est pas possible! Si on les prenait sur le fait, il s'en suivrait un incident diplomatique majeur!". C'est aussi ce que je pensais jusqu'il y a quelques mois... Et bien nous étions dans l'erreur!

En effet, il existe un traité international, signé en 1992 en Suède, nommé "Open Skies"! Scoop! Ce traité prévoit le libre survol des pays signataires par des engins militaires mais non-armés! Ceci à des fins annoncées de transparence et de recherche de la paix. La première mouture de ce traité fut rédigée en 55 par Eishenower. L'idée fut reprise en 89 par Georges Bush mais ne fut concrétisée qu'en 92! J'entends déjà des personnes scander : "Des preuves! Des preuves!". Et bien je vous conseille, si vous comprenez l'anglais, de vous connecter sur le site de la Navy à : http://www.nawcwpns.navy.mil/~treaty/Open_Skies.html ou encore sur le site du 30th Space Wing de l'USAF à : http://www.vafb.af.mil/orgs/cct/opensky.htm ou encore sur celui de la "On-Site Inspection Agency" (OSIA - Agence d'Inspection sur Site) à : http://www.osia.mil/ops/mainpg/os.html . Quoi de plus officiel que les sites officiels (répétition désirée!) des très officiels militaires américains?

En résumé, il faut savoir que les USA peuvent survoler n'importe quelle zone du territoire français et prendre des clichés ou autres données. Mais cela vaut aussi pour les Français. Rien ne les empêche, pour peu qu'ils respectent le quota imposé par le traité, de survoler les zones sensibles américaines.

Qui a signé ce traité? Presque tout le monde sauf la Chine. La Russie, l'Ukraine, la Belarus, la France, la Belgique, l'Allemagne, l'Angleterre, les Etats Unis, le Canada, etc. sont de la partie. Je pense ne pas m'avancer de trop si je dis que l'hémisphère nord de la planète est, pour l'instant, "militairement" uni. La Chine, d'ici quelques années, devrait suivre... Il y a quelques années, elle avait signé un pacte de "coopération" pour la paix dans le pacifique avec : la Russie, le Japon, l'Australie, le Canada et les USA. Cette info avait été diffusée sur la chaîne d'info "Euronews". Mais je ne parviens plus à me rappeler la date (certainement après 92).

Dès lors, on peut s'interroger sur l'identité de l'ennemi potentiel. Alors que le gouvernement américain et tous les militaires nous disent que le champ de bataille se déplace dans les villes (attentats, guérillas urbaines et guerres civiles), on nous prépare un arsenal de défense globale au plan stratégique et non tactique (voir, par exemple, notre article sur le laser de puissance MIRACL )

Devons-nous nous attendre à une attaque aérienne Irakienne? Non, bien sûr. Quelle est la nation, non alignée (à l'écart de l'élan mondialiste actuel), qui pourrait nous causer de gros soucis? Voilà où cela peut mener ces histoires d'OVNI ;-) C'était les réflexions du moment.

Thierry


Samedi 22, Dimanche 23 et Lundi 24 août 98

Nous avons reçu un témoignage d'une personne habitant la région de Liège (en Belgique) qui, en compagnie de membres de sa famille, aurait fait l'observation suivante :

"[...] Face à moi se trouve, à plus ou moins 40 Km, Maastricht (Hollande). L'objet en question venait de là à une vitesse importante et suivant une trajectoire aléatoire ( il montait,il descendait et ainsi de suite ) la lumiere n'était pas diminuée par sa vitesse et encore moins par son trajet! Il s'est approché de nous à environ 1Km puis il est monté sur 100 metre et sur place en 2 secondes!!!!!!!! Il est redescendu et est reparti sur ma gauche en suivant une trajectoire encore une fois complètement "dingue". Je n'ai pas pu voir la forme de l'objet mais il était très lumineux et il n'y avait apparemment pas de lumière en son centre. Mais dans toute sa surface de contour régnait une très grande luminosité. L'objet devait faire plus ou moins 50 mètres de diamètre. [...]"

Mr Lemaire, responsable du CEOF pour la section "Ardennes", me signale par fax, le 22 août, que tous les détails issus des témoignages qu'il a reçus n'ont pas été transmis aux média et ce volontairement afin de préserver le caractère "objectif" des déclarations faites après le 13 août, date de diffusion de l'info par les télés nationales et les agences de presse.

Jean-Luc Lemaire m'informe également qu'il ne reçoit plus de témoignages, ou presque.

On peut donc estimer que le label "Vague" n'a pas lieu d'être si l'on s'arrête aux observations franco-belges. Par contre, les newsgroups en langue anglaise regorgent de témoignages rapportant des triangles volants au Chili, aux Etats Unis et en Allemagne. Il y en a pour tous les goûts. La seule constante : la forme triangulaire de l'objet. Il est objectivement impossible de prendre ces témoignages en compte.

Jusqu'ici, au vu des "caractéristiques" de l'objet ardennais, il me semble difficile de lui accorder, au risque de me répéter, un haut degré d'étrangeté.

Il est également amusant de constater que cette affaire vient peu après le rapport Sturrock et la diffusion du hors-série du magazine "VSD" intitulé "OVNI : les preuves scientifiques".

Il est tout aussi surprenant d'entendre, suite à cette affaire, le sociologue français Pierre Lagrange jeter des fleurs à l' association SOS OVNI dont le responsable, Perry Petrakis, oeuvre pour la revue "Facteur X" mais aussi pour leur propre publication "Phénomèna". Dans le dernier numéro de cette revue, on peut lire un portrait de Jean-Jacques Vélasco, directeur du SEPRA (CNES), où cet homme est présenté comme un marginal, un isolé. Je trouve cet écrit assez mal venu lorsque l'on sait que Mr Vélasco a perdu son fils il y a peu.

Enfin, Yves, de notre équipe "SCI" a contacté Mr Petrakis afin d'avoir sa position sur les événements ardennais. En bref, ce dernier et d'autres membre de SOS OVNI, pensent, à la vue de la vidéo présentée à la télévision française, que le phénomène observé pourrait être un avion. Il ne fournit cependant aucun autre renseignement. Il faudra donc se brancher sur le site minitel (payant) de l'association, ou acheter le prochain numéro de Phénoména, pour en savoir plus...

Thierry


Mardi 25 août 98

Robert Fischer (ufologue français, responsable du GUIDE), l'un de nos plus anciens correspondants, s'est rendu également sur les traces de Prauthoy (voir dépêche AFP en page 1). Il me communique que ces "traces" sont en fait des drains qui, à cause de la sécheresse du terrain, sont apparus en surface. Robert confirme donc, en cette matière, la conclusion de Mr Lemaire du CEOF qui nous disait que cette affaire n'était sans doute pas liée aux observations ardennaises.

Thierry


Mercredi 26 août 98

Sur une proposition de Mohamed (UFOCOM "SCI"), une étude statistique des témoignages recueillis par Jean-Luc Lemaire pourrait être envisagée. Bien entendu, cette étude, si elle devait avoir lieu, se ferait avec le concours du CEOF / section Ardennes qui possède l'entièreté du dossier testimonial.

Mr Lemaire m'a également fait parvenir deux articles de presse (Le Soir et L'Ardennais). Celui du Soir est sans ambiguïté. Le quotidien belge titre : "Un triangle plat à trois feux se déplace sans bruit. Après les Ardennes françaises, il inquiète la Belgique. Hallucination ou avion furtif?". Un drône de surveillance , employé dans l'ex-yougoslavie y est montré.

Thierry


Page 1: les débuts de l'affaire - Vous êtes ici - La vidéo digitalisée


Retour au menu "Investigations"


Retour au menu