Le X-43 hypersonique de la NASA va repousser les frontières de la vitesse

(AFP Jeudi 4 Novembre 1999)

LOS ANGELES (AFP) - La NASA a pris livraison d'un premier prototype expérimental d'un nouvel appareil, baptisé le X-43, dont le baptême de l'air est prévu en mai 2000 à des vitesses hypersoniques proches de 11.000 km/h.

Construit par la firme Micro Craft, située à Tullahoma (Tennessee), le X-43 est arrivé récemment au centre d'essais en vol de Dryden, sur la base d'Edwards (Californie), a précisé, mercredi, l'agence spatiale américaine. Trois vols sont prévus en mai au large des côtes de Californie du Sud, deux à Mach 7 et un à Mach 10 (1 Mach = environ 1.100 km/h), des vitesses jamais atteintes pour un appareil de ce type.

D'une longueur de trois mètres, le X-43 est un engin sans pilote représentant l'aboutissement de vingt ans de recherches dans la technologie dite "scramjet" (Supersonic Combustible Ramjet), c'est-à-dire fondée sur la propulsion par statoréacteur à combustion supersonique. Contrairement à une fusée qui doit emporter avec elle d'énormes réservoirs d'oxygène nécessaire à la combustion, les engins à statoréacteur sont capables de puiser cet oxygène directement dans l'atmosphère. Cela permet de construire des engins plus légers et disposant d'une charge utile plus importante.

"C'est de la technologie à haut risque", a déclaré Vincent Rausch, directeur du programme X-43, au centre Dryden. Si les vols réussissent, ce sera en effet la première fois qu'un moteur autre qu'un moteur de fusée propulse un engin dans l'atmosphère à des vitesses hypersoniques, c'est-à-dire supérieures à Mach 5.

Ces recherches visent à développer à terme des engins plus gros, capables d'aller dans l'espace et de revenir sur Terre pour y être réutilisés, un peu à la manière des navettes spatiales mais sans les énormes réservoirs-fusée d'appoint aujourd'hui indispensables.

C'est un avion-fusée X-15 de la NASA qui détient le record de vitesse jamais atteinte avec Mach 6,7, tandis que l'avion SR-71 possède celui de la vitesse avec un moteur à combustion atmosphérique, soit Mach 3.

origine: LOS ANGELES Jeudi 04 Novembre 1999 (AFP)


Retour au menu "NEWS"


Retour au menu