Preuves d'un océan souterrain sur Europe, lune de Jupiter

(AFP Vendredi 17 Septembre 1999)

WASHINGTON - Des tensions dues aux marées d'un océan souterrain seraient à l'origine de la forme très particulière de la croûte de glace recouvrant la lune de Jupiter Europe, estiment des scientifiques dans une étude parue vendredi dans la revue américaine Science. De longues chaînes de craquelures courbes, des cycloïdes, observées à la surface d'Europe, un satellite de Jupiter, seraient le résultat de l'action d'un océan qui couvrirait souterrainement tout l'astre, écrit le principal auteur de l'article, Gregory Hoppa, de l'Université d'Arizona à Tucson. Cette découverte est un nouvel élément en faveur de la théorie de la présence d'eau sur Europe.

Ces craquelures particulières ont été observées par les sondes Voyager et Galileo et les scientifiques ont réalisé une modélisation qui a montré que la formation des cycloïdes provenait certainement des tensions provoquées par des marées d'une masse d'eau située à plusieurs kilomètres sous la glace.

La taille, la forme et la direction de ces cycloïdes sont en accord parfait avec la représentation sur ordinateur de l'effet de marées quotidiennes causées par l'attraction de Jupiter, souligne l'étude.

origine: WASHINGTON Vendredi 17 Septembre 1999 (AFP)


Retour au menu "NEWS"


Retour au menu