Sciences & Vie : le revirement?

 

Le premier numéro du magazine "Sciences & Vie" de cette année (janvier 99) est tout simplement... étonnant. "OVNIS : pourquoi la science s'y intéresse enfin" s'étale en lettres grasses sur la couvertue. Cette revue, intéressante sur bien des points, ne nous avait pas habitué à ce genre de position concernant le problème OVNI et passait même pour être orientée "debunking".

L'article de huit pages débute sous ce titre secondaire : Ovnis, la fin du tabou. L'auteur, Philippe Henarejos, récidive donc et souligne ainsi un changement de cap non-négligeable. Il s'agit d'un véritable 180.

Il est clair que le sommet de Pocantico et les travaux de l'équipe du Dr Sturrock y sont pour quelque chose.

Désormais, les OVNI ont quitté le tiroir "fantasmes" pour celui des Sciences. Et le "enfin" du titre du Sciences & Vie est tout à fait justifié.

L'article est intéressant à plus d'un titre, surtout pour le lecteur habituel du magazine. Ce qu'il y a de formidable dans cette parution, c'est qu'elle s'adresse à des non-ufologues. Et ça, c'est très bien. Certes, on y fait pas l'annonce de la visite d'ET's hollywoodiens mais on affirme que l'hypothèse extraterrestre est recevable sur des bases scientifiques rationnelles. C'est notre position depuis le début. C'est la seule position objective possible.

Le journaliste donne un autre contexte au phénomène. L'équation de Drake sur laquelle repose l'existence même du SETI, la recherche de planètes telluriques par le satellite COROT, etc. Si l'on se rapporte à d'anciens numéros, on peut également envisager le voyage interstellaire à durée raisonnable sous un jour nouveau...

Les passionnés et les sécialistes n'auront pas appris grand chose, dans les faits, de cet article. Et pourtant... Vu la position et le statut de cette revue, nous venons d'apprendre qu'il n'y a plus que les imbéciles pour sourire de l'hypothèse extraterrestre. Le message est clair. Un revers de main ne suffira plus à balayer l'HET.

Toutefois, il ne faut pas verser dans l'excès contraire : tout ce qui vole n'est pas extraterrestre! Restons donc pondéré mais prenons acte du changement de cap officiel. Et à mon humble avis, d'autres publications suivront... J'attends déjà avec impatience le numéro du Sciences & Vie de janvier 2000. J'imagine un superbe : "Mars Polar Lander a trouvé de la vie!". Révélation pour les uns, confirmation pour les autres. Mais peut-être que les militaires iront plus vite... Qui sait? Si l'hypothèse extraterrestre est recevable pour la Science, elle doit l'être aussi pour ceux qui sont censés parer les menaces intérieures, comme extérieures. Nos militaires devront répondre à la question "gentils, pas gentils?" Voici la preuve supplémentaire qu'il est impossible de rire du problème OVNI. Si l'HET est envisageable, toutes ses composantes le sont aussi. Ce n'est que logique.

Et ce n'est certainement pas l'US Air Force qui me contredira... (voir http://www.af.mil/qt/star.mov )

Thierry


Retour au menu "NEWS"


Retour au menu